Le monde artistique camerounais en pleine secousse. Après les sorties spectaculaires ces derniers temps de Valérie Wopso, Longuè Longuè, Lady Ponce, Zomo-Bem, c’est au tour de nouveaux artistes camerounais de se lancer dans la danse du dénigrement sur les réseaux sociaux.

Il s’agit de Chantal Ayissi et Sergio Polo. Serait-il pour rechercher du buzz, de l’attention auprès du public ? La question taraude l’esprit des camerounais.

Intervenant dans une émission radio, la chanteuse camerounaise livre les dessous de sa relation avec l’artiste du Makossa Sergio Polo.

Selon ses dires, Sergio qui est un frère pour elle aurait des envies, des pensées déplacées à son égard. Il aurait voulu avoir une relation amoureuse avec l’auteure de la chanson ‘Passion’.

Une démarche que Chantal trouve inacceptable après «tout ce que j’ai fait avec lui.»
« Un jour il m’a appelé chérie. Sergio peut me draguer ? Il est malade. Il me manque de respect. J’ai essayé de lui décrocher des contrats mais il ne respecte jamais sa parole. J’ai enlevé Sergio de la misère, de la pauvreté, il peut me draguer ? Il est malade, » livre Chantal Ayissi avec colère au journaliste.

Très en colère, Chantal ayissi trouve ingrat l’auteur de « Fleur et Vénus ». Il serait incorrect dans ses rapports avec les producteurs et les autres artistes.

« Il a des problèmes avec tout le monde depuis qu’il a su comment porter des vestes. Il n’y a pas longtemps Aladji Touré a tapé Sergio dans sa boutique parce qu’il parlait de sa femme . Il a été malade de tuberculose pendant des années et on l’a soigné. Est-ce que c’est comme ça on remercie ceux qui t’ont soigné, aidé>> ?

Affaire à suivre!!!

Source: Cameroonmagazine.com